Vie de l’ACEL – À la une

Au revoir… et merci Directeur!

Au revoir… et merci Directeur!

Hier, nous disions merci à notre 1er président, aujourd’hui c’est notre 1er directeur qu’il faut dire au revoir!

Lors du camp d’été à la Bourboule qui s’est déroulé du 20 au 27 juillet 2019, il nous écrivait ces mots:

 » Dans la vie il y a un temps pour tout : un temps pour naître et grandir, un temps pour aimer et celui pour partir.
Notre colonie 2019 s’achève et avec elle, pour moi, pratiquement 7 ans de service auprès de l’ACEL de Trappes.

J’arrive au moment où je dois vous dire au revoir, mes petiots, mes collègues et vous parents. Il n’est pas facile pour moi d’écrire ces mots…

Un message d’adieu est un cri du cœur qui dit à celles et ceux que l’on quitte que l’on ne les oubliera jamais.

Je tiens à remercier mes 2 collaborateurs, amis, pères mais surtout frères Alain et P. Étienne pour leur confiance, leurs conseils et leur soutien. Le Saint-Esprit nous à toujours guidés, même dans les moments de désaccord, ce qui je pense nous a fortifiés.

Je tiens également à remercier tous mes collègues avec qui j’ai eu plaisir à travailler et partager de bons moments. Merci de m’avoir accompagné mais surtout supporté. Merci pour tous ces instants magiques, tous ces fous-rires incontrôlables, mais aussi pour les prises de têtes qui auront réussi à bâtir, ici, à l’Acel, une expérience de vie formidable pour moi. Je vous souhaite à tous d’atteindre vos projets futurs par la grâce de Dieu.»

Merci à vous parents, également, pour votre confiance, en me confiant vos enfants. Merci pour vos mercis et vos inquiétudes qui m’ont toujours permis de rebondir et d’essayer d’accompagner au mieux vos enfants.

Merci à vous les enfants pour votre joie, vos rires, vos réussites et vos bêtises. Merci pour la merveilleuse surprise de fin de veillée… Bon ok… J’ai un peu menti… Ce n’était pas à cause de la poussière, c’était bel et bien des larmes d’émotion et de bonheur. Merci pour votre simplicité et votre joie des simples choses de la vie, pour votre enthousiasme et vos éblouissements.

Merci Seigneur pour cette magnifique mission que tu m’as donné de vivre au service de tes enfants :
“Ce que vous ferez au plus petit d’entre les miens, c’est à moi que vous le ferez” (Mt 25, 40).

Je quitte une belle petite équipe, mais que dis-je?… Une belle et grande famille composée de chacun d’entre vous. Malgré que je sois triste de partir, je suis très reconnaissant de vous avoir tous côtoyés, vous êtes des personnes exceptionnelles « n’en doutez jamais!! »

Je vous souhaite à tous, adultes et enfants, de réussir dans tout ce que vous entreprendrez, de rire, de rester confiant en vous, en l’autre, en Dieu, et surtout n’oubliez jamais d’être heureux et souriez à la vie; aimez votre prochain, Dieu vous le rendra, j’en suis persuadé. »

« Les jeunes ne doivent pas seulement être aimés, ils doivent se sentir aimés. » St Jean Bosco. »

Dani Correia
Directeur de l’ACEL de Trappes de 2013 à 2019

Au revoir… et merci Président!

Au revoir… et merci Président!

6 ans après la création de l’ACEL de Trappes, il nous faut dire au revoir à notre 1er président.

Dans son dernier édito, il nous donne ces paroles:

« 6 ans de compagnonnage. 6 ans de joie. Il est temps de passer la main. Rien de pire que l’usure du pouvoir. Au seuil de quitter mes fonctions de président, je tiens à réaffirmer ici que l’ACEL est devenue cette belle association parce que chacun a apporté ses talents. Alors il n’y a qu’un mot à dire: Merci.

Merci à tous les bénévoles sans qui aucune association ne pourrait fonctionner. Merci à toutes les personnes qui œuvrent pour la survie du tissu associatif. Il n’y a pas de collaborateurs moins importants que d’autres. Il n’y a pas de petites contributions. Tous les talents ont fait grandir l’ACEL et continueront à la faire grandir pour qu’elle puisse contribuer à  bien faire grandir les enfants accueillis et contribuer à l’émergence d’une société plus solidaire. »

Alain Oura
Président de l’ACEL de Trappes de 2013 à 2019

« J’ai passé le BAFA grâce à l’ACEL »

« J’ai passé le BAFA grâce à l’ACEL »

Depuis sa création en 2013, l’ACEL s’engage à participer à la formation de jeunes animateurs.

Les dons nous permettent de financer des formations BAFA (Brevet d’ Aptitude aux fonctions d’Animateur) et BAFD (Brevet d’Aptitude aux Fonctions de Directeur) pour les jeunes de Trappes. Ces jeunes s’engagent ensuite à donner un coup de main à l’ACEL: une belle occasion pour ces jeunes d’apprendre les valeurs de l’engagement citoyen et de la solidarité.

Promotion 2013: 6

Promotion 2014-2015: 7

Promotion 2015-2016: 6

Promotion 2017: 5

2 BAFD et 1 BPJEPS

Promotion 2018: 1 formation générale, 8 stagiaires et 3 approfondissements BAFA + 1 BAFD général

Promotion 2019: 4 formations générales, 9 stagiaires et 1 approfondissement

 

Témoignage de Nathan, stagiaire BAFA en 2019:

« Je m’appelle Nathan, j’ai 20 ans. C’est une amie qui m’a motivé à passer mon BAFA pour devenir animateur. J’ai découvert ce beau métier grâce à elle et je l’en remercie vivement. Je n’avais plus confiance en moi, et depuis que je suis stagiaire, la situation a changé. Être animateur permet d’apprendre beaucoup de choses sur soi-même qu’on ignore au départ.

Je remercie toutes les personnes avec qui j’ai travaillé à l’ACEL et avec qui j’ai découvert le métier d’animateur. J’ai passé de très bons moments! Encore merci! »

L’expérience associative en tant qu’étudiant en ingénierie

L’expérience associative en tant qu’étudiant en ingénierie

Aymeric Courgneau, étudiant en école d’ingénieur, a choisi d’effectuer un stage d’initiative personnelle à vocation caritative pour conclure sa 3e année.

« J’ai découvert l’ACEL de Trappes en classe de première, lorsque mon lycée, Notre-Dame du Grandchamp, a lancé une campagne de dons pour cette association et a décidé de monter avec elle un partenariat. Ce partenariat permet aux élèves de terminales de vivre une expérience associative au sein de l’ACEL. À l’époque, je n’avais pas choisi cet atelier… Arrivé en 3e année d’école, j’ai voulu découvrir le monde de la « micro-entreprise », de l’administration et de la gestion; alors lorsque mon entourage m’a proposé un stage touchant à ces domaines à l’ACEL de Trappes, j’ai évidemment accepté. Le faire au sein de cette association était important pour pouvoir me confronter au monde du travail au sein d’une équipe dont les membres sont issus d’un milieu socio-culturel différent du mien, venant de tous horizons; de même pour les enfants qui y sont inscrits.

Ce stage m’a apporté beaucoup de connaissances sur le plan humain, sur la capacité d’évoluer dans une équipe diversifiée, composée de personnes ayant suivi des formations variées, ayant des centres d’intérêts différents des miens, ou encore, ayant un point de vue différent sur le monde et les choses. Ces 4 semaines m’ont également apporté une maitrise plus approfondie sur le plan administratif, en comptabilité, en finance et en contrôle de gestion, domaines qui avaient été abordés en théorie, à l’école.

Cette expérience m’a permis de me rendre compte que, malgré le grand besoin des associations de compter dans leur équipe des personnes qualifiées dans un certain nombre de domaines, encore trop peu de bénévoles sont présents. J’ai pris conscience que donner un peu de son temps, dans la mesure du possible, était important.

Pour le temps et l’énergie que chacun a pris pour que je puisse bien m’intégrer; pour la patience qu’il a fallu pour m’expliquer les choses, et pour ces quatre belles semaines de stage, je tiens à remercier toute l’équipe de l’ACEL! »

Histoire et Colonie de vacances

Histoire et Colonie de vacances

Les enfants de l’ACEL font mémoire de la déportation de 45 enfants Juifs il y a 70 ans.

 

C’était le 13 avril 1944, à Brégnier-Cordon. Lors d’une colonie de vacances à la maison d’Izieu, 45 enfants juifs et plusieurs de leurs éducateurs sont déportés à Auschwitz-Birkenau pour y être exterminés.

72 ans plus tard, nous nous tenions là où ces 45 enfants originaires de toute l’Europe, rescapés des camps de concentration, ont vécu les derniers joyeux moments de leur vie. Au milieu du séjour, entre les jeux et les randonnées kayak, les plus âgés des enfants de l’ACEL et quelques-uns de leurs animateurs ont pris le temps de s’arrêter sur cette page de l’Histoire, et de faire mémoire.

Après une visite guidée du musée au cours de laquelle les enfants n’ont pas manqué de partager leurs connaissances sur la 2nde Guerre Mondiale, c’est dans la maison de la colonie d’Izieu que s’est terminée la visite.

À l’intérieur, les chambres, où les portraits des enfants étaient exposés aux murs ; les salles de classe dont les bancs, intacts, étaient disposés comme pour un cours…il était si facile d’imaginer les 45 enfants assis, fixant le grand tableau noir. On pouvait voir encore les dernières lettres écrites par les enfants à leurs parents — pour ceux qui en avaient encore – mais qu’ils n’ont pas eu la chance d’envoyer.

Puis la visite s’acheva par un geste émouvant : chaque jeune de l’ACEL prit l’engagement de garder en mémoire le nom d’un enfant Juif qui avait le même âge que lui.

Ne jamais oublier. Puisque nous vivons un contexte où la peur de l’Autre risque de nous monter les uns contre les autres, quand les pires moments de l’Histoire menacent de se répéter, le Devoir de Mémoire n’est plus seulement un devoir mais une nécessité.

Une chose est sûre, durant leurs vacances en colonie, les jeunes de l’ACEL auront fait mémoire d’une colonie tout aussi ordinaire, vécue par des enfants ordinaires, à la seule différence qu’ils étaient Juifs…ce qui a suffit pour les mener à cette fin tragique.

Rentrée 2017 -2018

Rentrée 2017 -2018

Merci pour la confiance que vous accordez à notre structure.

Les rentrées de l’ACEL se feront :
Mardi 12 septembre 2017 pour l’accompagnement à la scolarité
Mercredi 13 septembre 2017 pour l’accueil de loisirs

Afin de bien démarrer et de répondre à toutes vos questions sur le fonctionnement de l’Acel,

les nouveaux enjeux pour cette nouvelle année…

nous serons heureux de vous recevoir pour une réunion des parents

Le lundi 11 septembre à 19h30 au 23, rue de Montfort 78190 Trappes.
Votre présence à cette réunion est très importante pour une bonne collaboration et le bon déroulement
de l’année. Nous comptons sur votre présence.

Dans l’attente de vous rencontrer, veuillez recevoir, Madame, Monsieur nos sincères salutations

Dany Correia, Directeur, Alain Oura, Président
L’équipe pédagogique

 

 

lettre de rentrée 2017-2018

Forum découverte des metiers

Forum découverte des metiers

Parce que l’insertion des jeunes de nos quartiers reste une priorité depuis des décennies de politique de la ville, l’ACEL fait le choix d’un accompagnement original. Choisir son métier ou son futur métier  non pas seulement à partir de critère socio-économiques mais de faisceaux de bonheur. Quel métier me permettra de m’épanouir, parce que j’ai pris le temps  de découvrir mes talents et ma personnalité.

 

20161105_170258 20161105_15161920161105_151716

2ème prix jeune talent UVSQ 2017

2ème prix jeune talent UVSQ 2017

Camille-Oura-143x150Pour ma première année à l’Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines, j’ai décidé de participer au Prix Jeune Talent qui récompense l’engagement des étudiants dans des projets originaux à fort impact. N’ayant malheureusement pas pu me rendre à la cérémonie, c’est avec une grande joie que j’ai finalement pu constater que le jury m’avait désignée comme lauréate du 2e prix Jeune Talent UVSQ 2016! Mon engagement à l’ACEL ne s’arrêtera évidemment pas ici, et ce prix m’encourage à continuer sur cette lancée!

http://www.fondation.uvsq.fr/2017/01/27/prix-jeune-talent-uvsq-2016/

Vœux du président

Vœux du président

Tout d’abord, Je tiens à adresser un merci tout particulier à Madame Menard directrice de l’école sainte Marie de Trappes, à Marie- Lucie Vanlerberghe, à Monsieur Vandroux et l’équipe pédagogique du lycée Notre Dame du Granchamp de Versailles, à Monsieur Benoit Hamon, ancien ministre, Député des Yvelines, aux bénévoles et aux parents de l’Acel.

 

2016 a été une année pleine de belles surprises et aussi d’enseignements . Dans bon nombre de domaines, nous avons été frappés par la brutalité des changements de paradigmes. 

Au vu de la complexité des problématiques qui s’imposent à nos sociétés, nous devons relever le défi de la prise en charge globale des enfants et des jeunes de cités dites sensibles. C’est seulement à ce titre qu’on pourra gagner la bataille de la cohésion nationale et du vivre ensemble. Il faut bâtir des ponts entre les différents lieux de vies des jeunes et les différents acteurs de la vie publique.

Pour nous 2017 sera placée sous le signe de la collaboration.

Aux parents et aux adultes qui sont au service des enfants , je souhaite de l’audace. N’ayez pas peur des méthodologies innovantes et travaillons à l’épanouissement des enfants. Un enfant épanoui, c’est un enfant  qui est plus volontaire. Et nous savons que sans l’adhésion de l’enfant en vain nous peinerons.

Aux partenaires, Lycée NDG de Versailles,Peugeot, la SNCF, La Poste, la Cafy, la DDCS, le secours catholique des Yvelines et à nos nombreux donateurs, merci pour votre engagement  pour l’égalité des chances et la réussite scolaire et je vous propose une année 2017 pleine de défis à relever ensemble.

En 2017 dans l’accompagnement à la scolarité, nous continuerons à renforcer les fondamentaux et travailler l’ouverture d’esprit des enfants par des méthodes d’apprentissage personnalisées et interactives  au travers de la culture, d’ateliers et d’outils technologiques innovants.  

Aidons à l’émergence d’esprits audacieux prêts à relever les défis du  21 ème siècle, qui refusent la peur et l’enfermement . 

Au nom de toute mon équipe,Je vous souhaite une excellente année 2017.

Encore merci pour votre engagement au service du bien commun et en faveur des plus fragiles.

Alain OURA Président de l’ACEL de Trappes.